Endouceur, Le massage Garshan



Les lésions d’endométriose entraînent une inflammation importante dans le corps des femmes souffrant de la maladie (c’est l’inflammation qui génère une grande partie de la douleur).


Il est possible de réduire cette inflammation en aidant le corps à éliminer les déchets qui l’encrasse et l’intoxiquent et par la-même facilitent le terrain inflammatoire.

En effet, le corps humain possède d’immenses facultés de guérison et de régénération pour peu qu’on en prenne soin de manière régulière et qu’on en fasse son allié. Ces facultés de guérison et de régénération reposent notamment sur la capacité du corps à éliminer les déchets et toutes les substances qui pourraient nuire à son fonctionnement optimal. L’élimination est un phénomène naturel de l’organisme qui lui permet de se maintenir en santé et en vitalité ou de se réparer le cas échéant.

Ainsi cinq organes du corps humain sont gardiens de cet équilibre interne grâce à leur rôle d’évacuation des toxines et autres déchets. Ils sont ce qu’on appelle les « émonctoires » : foie, intestin, peau, reins, poumons. Je rajouterai à cette liste l’utérus qui lors des menstruations permet d’évacuer avec le sang des règles les déchets et les énergies négatives vécues pendant le cycle. Il y a la fois nettoyage et rajeunissement de la physiologie féminine, un moment traditionnellement marqué par plus de repos et donc une activité réduite.


J’ai déjà parlé du foie qui permet de détoxiquer les oestrogènes en surplus et des moyens d’en prendre soin. Je vous invite à aller relire le post que j’ai fait sur le sujet.


Le foie est l’organe de l’élimination par excellence.

Il est l’organe du corps humain qui est notamment chargé :

✔️ du stockage et de la répartition des nutriments issus de la digestion

✔️ de la dégradation des substances toxiques

Quand il y a trop d’une substance ou d’une hormone en particulier dans le corps, le foie est chargé de l’éliminer.

L’endométriose est une maladie hormono-dépendante : les œstrogènes ont un rôle important dans le développement et la croissance de l’endométriose.

Et le niveau d’œstrogènes dans le sang dépend principalement de la façon dont cette hormone est métabolisée et éliminée par le corps, le foie étant chargé de ce travail.

La plupart des femmes atteintes d’endométriose ont des taux d’œstrogène plus élevés que la moyenne. Par ailleurs, les perturbateurs endocriniens, appelés aussi xeno-oestrogènes, viennent encore accroître ce surplus d’œstrogènes circulant dans notre sang.

C’est la raison pour laquelle il est important d’aider le foie à évacuer les oestrogènes en trop grandes quantités.

L’alimentation joue un rôle clé sur le sujet, et notamment les crucifères, aident le foie dans son travail de detoxification et d’élimination des oestrogènes en trop.

Et un foie en bonne santé ce sont des nutriments mieux stockés et répartis et donc moins de fatigue et une fertilité optimisée !


~

Par la transpiration, l’organisme élimine au travers de la peau certains déchets.

~

Les intestins permettent également d’évacuer une très grande partie des déchets. Il est possible d’aller à la selle plusieurs fois par jour dans pour autant avoir un transit de qualité (la forme des selles est un bon indicateur). Il est important de boire beaucoup et d’augmenter la proportion des fibres dans l’alimentation.

~

Les reins permettent d’évacuer les déchets et notamment les cristaux qui acidifient l’organisme et apportent de l’inflammation. Il est important de beaucoup boire pour faciliter le travail des reins. Et de cumuler cette hydratation avec une réduction de la consommation de proétines animales, sucres raffinés, produits laitiers, café,…

~

Je termine par l’organe de la plus important pour moi que sont les poumons avec la respiration. La respiration est un moyen très simple, et très souvent négligé, d’améliorer son état général, de réduire la douleur, de mieux digérer et de se détendre. Se promener en pratiquant de grandes respirations permet d’aider son corps à désintoxiquer ses déchets.

~

Il est également possible de stimuler ses organes d’élimination grâce à des points de réflexologie plantaire ou palmaire.


43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout